Screen-Shot-2015-11-30-at-8.17.50-AM
Créer une application

PowerApps entre en jeu pour faciliter le développement des programmes

Microsoft décline une nouvelle appli à usage professionnelle dite PowerApps. Le but étant de simplifier le processus d’applications. On pourra donc inventer des outils appropriés à chaque société, fondés sur les docs d’autres applis comme Dropbox, Excel ou Salesforce.

A chaque société son appli

Microsoft a constaté que de nos jours, beaucoup accèdent à de multiples applications, mais qui sont encore complexes à publier. On doit par conséquent switcher d’une appli à une autre pour avoir accès à l’info recherchée ou choisir une solution intégrée, ce qui est généralement moins efficace qu’un amalgame de prestations spécialisées. La fonction de PowerApps consiste à assister les développeurs, mais aussi les employés qui ne contrôlent pas la création d’applications dans la réalisation des outils les plus conformes aux particularités de chaque société. Ces outils pourront par la suite être échangés aux bons employés de l’entreprise et servir depuis un quelconque terminal, que se soit un mobile, une tablette ou un PC. Ces programmes afficheront une ergonomie contiguë des logiciels de la suite Microsoft Office pour favoriser leur usage et leur introduction.

Les outils compatibles

Les datas issues de multiples outils peuvent être appliquées sur les logiciels PowerApps tels que l’Office 365, le Dynamics CRM, le Salesforce, le Dropbox, l’OneDrive, le SharePoint, le Twitter, les serveurs SQL, les datas base Oracle et le SAP. Les développeurs peuvent aussi introduire des informations accessibles d’une API et l’adhésion peut être restreinte aux salariés de son choix. De plus, Microsoft a lancé une panoplie de tutoriels et un site pour simplifier le développement de programmes pros en passant par PowerApps. Maintenant, vous devez solliciter une invitation sur Powerapps. microsoft.com pour l’obtention d’une entrée. Cette application est pour le moment gratuite. Cependant, une page Pricing reste dispo et envisage trois classes de prix à savoir la classe non-payante avec une quantité d’applis indéterminées mais 2 connexions à des sources de data optimum par usager, la classe standard avec des sources incalculables et la classe entreprise avec une infrastructure destinée, une gestion intégrée des licences, un reporting et API.