shutterstock_225548206
Créer une application

Quelques étapes nécessaires pour la création d’une application iPhone

Si vous souhaitez créer une application iPhone, il convient de suivre quelques étapes relatives à la mise en place de l’environnement de développement avant de passer à la création effective de l’application.

La mise en place de l’environnement de développement

Le premier geste consiste à télécharger et à installer l’environnement de développement Xcode qui autorise la création des applications iPhone avec OSX10,8. L’usage d’un éditeur de texte, à l’instar de Text Mate et JEdit, facilite l’utilisation des codes . Il faut procéder à l’installation d’un programme de création d’images vectorielles pour la création des images et des designs. En termes de fonctionnalités, Objective-C est le langage de programmation le plus approprié pour la gestion des données et les manipulations d’objets. Sinon, vous pouvez vous faire aider par des freelancers professionnels. Par la suite, la création d’un compte de développeur Apple permet la distribution de l’application sur l’App Store. Grâce aux ressources de développement, vous pouvez télécharger des applications tests incluant des échantillons de projets.

Les étapes précédant la création d’applications

Il faut déterminer, au préalable, le concept à l’aide d’un schéma afin de préciser les fonctionnalités de l’application, de l’interface utilisateur et des systèmes à utiliser. Il faut cibler votre public de destination afin de faciliter le choix et les fonctionnalités du design car l’application à créer doit correspondre aux attentes de votre clientèle. A chaque problème doit correspondre une solution spécifique. Il faut songer à la pertinence de votre contenu en créant des interfaces adéquates. La création d’interface utilisateur suppose des options et des boutons précis pour une navigation facile. Le design est amené à évoluer au fur et à mesure. Lors de la création de l’application, il suffit de créer un projet sur Xcode et de lancer Xcode. Inspirez-vous des nombreux modèles existants en les testant. Un nom, un identifiant de société et un préfixe de classe seront à fournir avec l’application.